AccueilConseils & EntretienAcheter une batterie de voiture - Conseils sur le fonctionnement, la structure,...

Acheter une batterie de voiture – Conseils sur le fonctionnement, la structure, le remplacement et le stockage

Le fonctionnement de la batterie

L’énergie électrique joue également un rôle de plus en plus important dans la voiture. Outre les consommateurs évidents tels que les phares ou les clignotants, ce sont surtout les systèmes de sécurité et de confort supplémentaires qui augmentent le besoin en électricité.

Ainsi, les chauffages de stationnement, de siège, de fenêtre et de rétroviseur, le ventilateur de la climatisation, l’ABS et l’ESP ainsi que les systèmes d’injection et d’allumage électroniques ont chacun besoin d’énergie pour pouvoir fonctionner. L’alimentation en tension est assurée par l’alternateur. Pour pouvoir fournir cette puissance pendant une heure, le générateur consomme environ 1 litre de carburant. Mais pour que la radio ou le système de navigation fonctionnent au ralenti ou lorsque le moteur est éteint, la voiture a besoin d’une batterie.

Elle sert de réservoir intermédiaire pour absorber l’énergie électrique produite par l’alternateur et la restituer en cas de besoin. Sa fonction première est toutefois d’alimenter le démarreur afin qu’il puisse démarrer le moteur. La batterie de voiture est donc souvent appelée batterie de démarrage. Comme elle est rechargeable, il s’agit d’un accumulateur.

À quoi faut-il faire attention lors de l’achat ?

Une batterie moyenne a une durée de vie d’environ 6 ans, selon la technologie, les conditions d’utilisation et l’entretien. Les produits bon marché vendus dans les magasins de bricolage peuvent toutefois perdre tellement de capacité au bout de 2 à 3 ans qu’ils ne peuvent plus assurer leur fonction. Lors de l’achat d’une nouvelle pile, il est donc préférable de miser sur des produits de marque de haute qualité afin d’économiser des efforts et des coûts, sans oublier la protection de l’environnement. Lors de l’achat de la batterie, vous devez faire attention aux valeurs caractéristiques de votre batterie actuel et choisir la nouvelle batterie en conséquence. La taille de montage, les rails de fixation et la position des pôles doivent également être corrects afin de pouvoir fixer la batterie de démarrage en toute sécurité.

Remplacement de la batterie

Le remplacement d’une batterie coûte entre 150 et 600 euros au garage. Selon le véhicule,  le coût varie fortement. En règle générale, il est toutefois possible de la remplacer soi-même avec un peu d’habileté. Vérifiez tout d’abord que la tension d’alimentation est correcte, c’est-à-dire que l’alternateur fournit environ 14 volts lorsque le moteur est allumé. Le contrôle de la tension s’effectue à l’aide d’un multimètre qui est branché sur les pôles positif et négatif de la batterie. Retirez ensuite le multimètre pour brancher un chargeur avec maintien de la tension. Celui-ci évite de perdre les réglages de l’appareil de commande, de l’horloge ou de la radio lors du changement de batterie. Veillez à la polarité des connexions. Si la batterie possède un répartiteur positif, le chargeur y est connecté, car le répartiteur positif est retiré en premier. Néanmoins, éteignez tous les consommateurs électriques et bien sûr le moteur avant de procéder au changement.

remplacement batterie

Différente marque de batterie pour voiture

Voici les différentes marques de batterie pour les voitures :

  • VARTA
  • BOSH
  • PERION
  • FULMEN
  • NORAUTO
  • POWER START
  • ENERGIZER
  • etc…

perion batterie

Où acheter une batterie

Vous pouvez acheter votre batterie chez votre garagiste, Des magasins spécialisés ou encore dans les supermarchés. Ceux-ci propose d’ailleurs leur propre marque qui est moins cher qu’une batterie de marque. Par exemple Carter-Cash vend les batterie de marque PERION. Norauto et Feu Vert vont vendre leurs batteries sous leur propre marque. Il est quand même conseillé d’acheter une batterie avec une marque de haute qualité pour éviter de la changer fréquemment. En général c’est signe de fiabilité.

Structure d’une batterie de voiture typique

L’accumulateur plomb-acide basé sur des plaques d’électrodes en dioxyde de plomb (plaque positive) et en plomb (plaque négative) se compose de plusieurs cellules. Dans une cellule, les plaques sont stockées le plus près possible les unes des autres. En revanche elles sont séparées par un séparateur (généralement en PVC) afin d’éviter les courts-circuits. Une telle cellule composée de plaques de plomb fournit une tension de 2 volts. En connectant 6 cellules en série, on obtient les 12 volts nécessaires pour les voitures. Les plaques et les séparateurs sont inondés par une solution d’électrolyte. Il s’agit en réalité d’acide sulfurique dilué à une concentration de 37%. Au-dessus des plaques se trouve le réservoir d’électrolyte et sous les plaques, un compartiment à boue reçoit le plomb détaché. L’ensemble est entouré d’un caisson monobloc qui permet de le fixer au véhicule. Les accumulateurs plomb-acide peuvent fuir et doivent donc toujours être transportés en position verticale et stockés sur un sol plat.
Les batteries calcium-calcium ne nécessitent aucun entretien. Elles sont remplacées à la fin de leur durée de vie.

Mode de fonctionnement d’un accumulateur au plomb

Lorsqu’elles sont chargées, les plaques positives de la batterie sont composées de dioxyde de plomb (PbO2) et les plaques négatives de plomb (Pb). Lors de la décharge, une réaction chimique a lieu. Pendant cette réaction les deux plaques sont transformées en sulfate de plomb (PbSO4). L’un des produits de ce processus est l’eau (H2O). Cela qui fait baisser la concentration en acide. La concentration en acide est donc un indicateur de l’état de charge de la batterie. Si elle tombe à 17%, la batterie est complètement déchargée. Lors de la charge, le processus s’inverse, de sorte que le sulfate de plomb et l’eau forment du plomb, du dioxyde de plomb et de l’acide sulfurique. La réaction globale se présente comme suit : La décharge avec fourniture d’énergie électrique a lieu vers la droite. La charge par apport d’énergie se déroule vers la gauche.

Recharger contre la sulfatation

La formation de sulfate dans les accumulateurs au plomb est un processus tout à fait normal. Mais si de gros cristaux de sulfate se forment, ils ne peuvent plus être retransformés et la capacité de la batterie diminue. La seule façon d’éviter cela est d’empêcher la formation de gros cristaux. Comme tous les cristaux, ils ne se développent qu’avec le temps, lorsqu’il y a suffisamment de matière. Une recharge permet d’empêcher cela en transformant le sulfate en plomb et en dioxyde de plomb. Si roule régulièrement en voiture, on devrait donc avoir peu de problèmes avec la batterie si la production de tension et la régulation de la tension dans la voiture sont fonctionnelles. MAIS : la tension de charge nécessaire pour une charge complète de la batterie dépend de la température. Elle est plus élevée par temps froid que par temps chaud. Si l’on veut empêcher cela, il faut brancher un chargeur avec régulation de la tension en fonction de la température toutes les 1 à 2 semaines environ, afin d’obtenir une charge complète.

Corentin
Corentin
Je suis passionné par tout ce qui concerne l'innovation, la durabilité et la mobilité future. Ma carrière dans l'industrie automobile a débuté en tant que journaliste automobile et propriétaire/rédacteur en chef d'un magazine en ligne.
RELATED ARTICLES

Most Popular