AccueilConseils & EntretienContrôler et ajouter du liquide de refroidissement dans la voiture

Contrôler et ajouter du liquide de refroidissement dans la voiture

Le moteur est le cœur, la source d’énergie d’un véhicule. Sans lui, une voiture serait un gros morceau de tôle sans fonction. Pour que celui-ci fonctionne parfaitement, une chose est particulièrement élémentaire : le liquide de refroidissement. Nous expliquons comment celui-ci refroidit le moteur, de quoi il est composé et comment l’entretenir au mieux.

Liquide de refroidissement : comment refroidir le moteur ?

Lorsque le moteur est démarré il s’échauffe. En effet, la combustion du carburant transforme l’énergie chimique en friction, en énergie cinétique et en chaleur. Dans le système de refroidissement du moteur (c’est ici que se trouve également le liquide de refroidissement) la chaleur excédentaire est transmise à l’air extérieur.

La chaleur est d’abord transmise aux composants du moteur. Elle est ensuite transférée au liquide de refroidissement, puis au radiateur par la circulation du liquide de refroidissement. De là, elle est finalement évacuée vers l’extérieur. Pour maintenir la température du liquide de refroidissement et donc celle du moteur à un niveau constant, le flux du liquide de refroidissement est contrôlé par un thermostat.

Composition du liquide de refroidissement automobile

Pour refroidir le moteur, on utilise souvent de l’eau déminéralisée ou de l’eau distillée. Pour éviter que l’eau ne gèle lorsque les températures sont négatives, elle doit toujours être mélangée à de l’antigel. En effet, lorsque le liquide gèle, il se dilate. Conséquence : le circuit de refroidissement éclate, une fuite se produit et le liquide s’échappe. Des additifs spéciaux offrent une protection supplémentaire contre la corrosion et la rouille.

Contrôler le liquide de refroidissement dans la voiture

Pour que le liquide de refroidissement refroidisse correctement le moteur, il doit être contrôlé régulièrement, comme toute autre pièce du véhicule. Pour cela, il est nécessaire de jeter un coup d’œil sous le capot du moteur. Dans le compartiment moteur se trouve un récipient en plastique (souvent blanc) muni d’une échelle graduée et de deux repères : « MIN » et « MAX ». Si le niveau de liquide se situe entre les deux repères, il n’y a pas de problème. Si le niveau de liquide est inférieur au minimum, il convient de rajouter du liquide de refroidissement. Il se peut également que vous ayez un voyant moteur orange ou autre voyant allumé si vous êtes en dessous du MIN. En revanche si le niveau est supérieur à la limite maximale recommandée, quelque chose ne va peut-être pas. Une visite chez le garagiste est recommandée.

Liquide refroidissement

En hiver, en plus du niveau de liquide, la concentration d’antigel devrait être contrôlée par un personnel qualifié. Si la concentration est trop faible, il est nécessaire de rajouter de l’antigel.

Remplir et changer le liquide de refroidissement

Si le niveau de liquide de refroidissement est inférieur au repère « MIN », il faut en rajouter. Pour cela, il faut utiliser du liquide de refroidissement acheté dans un magasin spécialisé. Il est déconseillé de rajouter de l’eau pure.

Comme le liquide de refroidissement perd également de son efficacité avec le temps, il devrait être remplacé complètement tous les deux ans environ, comme indiqué ci-dessous :

Instructions pour le remplacement du liquide de refroidissement

Ce dont vous avez besoin :

  • Entonnoir
  • Liquide de refroidissement
  • Récipient de récupération

Changement du liquide de refroidissement :

Étape 1 : Laisser le liquide de refroidissement s’écouler

  1. Laissez le moteur refroidir afin d’éviter les brûlures.
  2. Placez le récipient de récupération sous l’orifice de vidange.
  3. Retirez le bouchon de vidange.
  4. Ouvrez une vis de purge.
  5. Laissez le liquide de refroidissement s’écouler complètement du récipient.
  6. Resserrez les vis de vidange et de purge desserrées.

Étape 2 : Ajouter du liquide de refroidissement

  1. Ouvrez le capot et le couvercle du réservoir en plastique.
  2. Versez le liquide de refroidissement dans le réservoir à l’aide de l’arrosoir jusqu’à ce que le repère « MAX » soit atteint. Cela correspond en général à cinq à dix litres.
  3. Revissez le couvercle sur le réservoir.
  4. Vérifiez maintenant si vous avez ajouté suffisamment de liquide : Démarrez le moteur et laissez-le tourner jusqu’à ce que la température de fonctionnement soit atteinte. Si le niveau du liquide de refroidissement ne descend pas en dessous du repère « MIN », tout est en ordre.

Lors du remplissage et du remplacement du liquide de refroidissement, il convient de tenir compte des points suivants :

  • Le liquide de refroidissement pour le véhicule est spécifié par le constructeur et figure dans le manuel du véhicule. Un liquide de refroidissement inapproprié peut endommager le système de refroidissement du moteur.
  • Les liquides antigel ne doivent pas être mélangés entre eux, car ils peuvent avoir des compositions différentes et donc des propriétés différentes.
  • Si l’on ajoute du liquide de refroidissement, le rapport entre l’eau et l’antigel change. Le rapport de mélange peut être contrôlé à l’aide d’un appareil de mesure.

Attention : Le liquide ne doit être changé et complété que lorsque le moteur est froid ! Le système de refroidissement étant sous pression, l’ouverture du bouchon peut entraîner des blessures graves.

Corentin
Corentin
Je suis passionné par tout ce qui concerne l'innovation, la durabilité et la mobilité future. Ma carrière dans l'industrie automobile a débuté en tant que journaliste automobile et propriétaire/rédacteur en chef d'un magazine en ligne.
RELATED ARTICLES

Most Popular