AccueilConseils & EntretienLaver sa voiture en profondeur : voici comment procéder correctement

Laver sa voiture en profondeur : voici comment procéder correctement

La fréquence de lavage de la voiture est une question de croyance. Alors que certains lavent leur voiture chaque semaine, d’autres ne s’occupent de l’entretien extérieur de leur voiture que tous les quelques mois. Le fait est que le nettoyage régulier de la voiture est important. Si la voiture n’est pas nettoyée régulièrement, les pièces du châssis mal protégées, les plis et les bords de tôle peuvent rapidement se corroder. Une peinture abîmée avec des rayures et des écailles est particulièrement sujette à la rouille. Mais le lavage de la voiture est également important en termes de sécurité. En effet la visibilité est réduite par des phares et des vitres sales, mais les capteurs et les caméras ne fonctionnent plus correctement s’il y a une couche de saleté. La fréquence de lavage de la voiture dépend de nombreux facteurs tels que les conditions météorologiques ou le degré de saleté. Si vous lavez votre voiture tous les mois ou tous les deux mois, vous ne faites pas d’erreur. Voici à quoi il faut faire attention lors du lavage de la voiture.

Station de lavage/stations de lavage automatique : comment laver sa voiture en douceur ?

Les automobilistes ont de nombreux préjugés sur le lavage en station de lavage ou en tunnel de lavage. Est-ce que les brosses rayent la peinture. Pour les stations de lavage et les voitures modernes, on peut toutefois lever l’alerte : Premièrement, la peinture des voitures modernes est très résistante, de sorte que les brosses des stations de lavage ne peuvent pas l’endommager beaucoup. Deuxièmement, presque toutes les brosses sont aujourd’hui en polyéthylène (un plastique qui ressemble beaucoup aux fibres textiles), c’est pourquoi les brosses sont également appelées brosses textiles. En combinaison avec le bon produit de nettoyage, la peinture ne court aucun risque.

Il peut toutefois arriver que les brosses laissent des traces de plastique sur la peinture, qui ressemblent à des rayures. En outre, il arrive dans de rares cas que de grosses saletés du prédécesseur se logent dans les brosses. Il pourrait en résulter des « swirls », c’est-à-dire des rayures fines et rondes. Important : avant d’entrer dans le tunnel de lavage, la voiture devrait être soumise à un prélavage approfondi. Cela permet d’éliminer le plus gros de la saleté et d’éviter les rayures dues aux particules de saleté.

Conseils pour le lavage de voitures dans les stations de lavage et les tunnels de lavage

sation rouleau

  • Choisir le bon programme de lavage : Le choix du programme de lavage dépend en premier lieu du porte-monnaie et des conditions météorologiques. En hiver, il est recommandé d’opter de temps en temps pour un programme avec mousse active, cire chaude et lavage du dessous de caisse. Les prix des lavages normaux commencent à partir de 5 euros et s’arrêtent au lavage complet à environ 15 euros.
  • Mettre la voiture dans la bonne position : Fermer les fenêtres et le toit ouvrant. Lorsque le moteur tourne, éteindre les essuie-glaces et surtout le détecteur de pluie. Toujours verrouiller également le véhicule, sinon le bouchon du réservoir peut s’ouvrir. Si l’on veut jouer la carte de la sécurité, il faut rabattre les rétroviseurs extérieurs. Si possible, enlever l’antenne. L’exploitant indique les règles exactes sur un panneau.
  • Traitement après le lavage de la voiture : essuyer immédiatement avec un chiffon en microfibres pour éviter les taches d’eau inesthétiques. Nettoyer ensuite à la main les endroits difficiles d’accès, comme dans les encadrements de porte. Sécher d’abord les joints de portes et de volets, puis les traiter avec un stick d’entretien. Nettoyer toutes les vitres de l’intérieur ainsi que les balais d’essuie-glace avec un nettoyant pour vitres. Boucher le plus rapidement possible les endroits endommagés de la peinture. Vous pouvez le faire avec un stylo de retouche pour éviter la formation de rouille.  Si plusieurs endroits sont impactés et que vous êtes maniaque, une peinture complète est envisageable. Conseil : contrôler le nettoyant pour vitres après le lavage et en rajouter si nécessaire.
  • Tunnel de lavage ou portique : que ce soit un tunnel de lavage ou un portique, cela n’a pas d’importance. Le résultat est généralement le même, car les deux installations utilisent les mêmes produits de lavage chimiques et les mêmes matériaux de brossage qui préservent la peinture. Le tunnel de lavage est un peu plus cher et nécessite un prélavage manuel. Dans le cas du portique, le client doit encore prendre en main le nettoyeur haute pression.
  • Situation juridique : Rayures, essuie-glaces arrachés les dommages dans l’installation peuvent arriver. La règle de base est la suivante : le client doit prouver à l’exploitant que le dommage a été causé dans l’installation. Cela signifie : contrôler les éventuels dommages immédiatement après avoir quitté l’établissement, les signaler directement au personnel et les consigner par écrit. Avant d’entrer, veiller à lire les conditions générales et les consignes d’utilisation de l’installation. Il se peut que l’exploitant exclue de sa responsabilité certaines pièces automobiles installées à l’extérieur.

Lavage en self-service dans le box de lavage

L’alternative à la station de lavage est le box de lavage ou l’aire de lavage, où la voiture peut être lavée exactement selon ses propres idées et souhaits. Le lavage à la main est indispensable, surtout pour les voitures anciennes, car la peinture est moins résistante que celle des voitures modernes. Pour démarrer le lavage en self-service, il faut, selon l’exploitant, acheter des pièces de monnaie au préalable. Des stations proposent également de déposer directement de la monnaie dans un distributeur automatique où l’on peut choisir le programme de lavage.

Lavage voiture

En outre, les produits et ustensiles de nettoyage les plus divers sont à disposition. De nombreux exploitants n’ont cependant rien contre le fait d’apporter ses propres produits d’entretien, chiffons et brosses. Avant l’utilisation, il convient de vérifier si les outils sont propres, car la poussière et la saleté peuvent laisser des rayures inesthétiques sur la peinture. Un prélavage minutieux avec un nettoyeur haute pression est également essentiel dans le box de lavage SB. Important : veiller à ce que la distance soit suffisante. Une distance d’environ 50 centimètres entre le début du jet d’eau et la surface est optimale. Il peut également être intéressant de vérifier l’usure de ses pneus pendant le lavage de sa voiture.

Laver sa voiture chez soi ou dans la rue

Il n’existe pas de règles fédérales uniformes pour le lavage des voitures sur le domaine public ou sur le terrain privé. La nappe phréatique ne doit pas être polluée par le lavage en plein air. Il faut faire attention aux produits chimiques ou des résidus de carburant et de lubrifiant dissous. Le lavage de voitures est interdit sur les terrains non stabilisés, où les eaux usées s’infiltrent directement et ne s’écoulent pas par les canalisations. Il n’est généralement pas non plus autorisé sur les terrains privés sans séparateur d’huile et sans autorisation. Ce sont toutefois les communes qui décident des réglementations exactes. En cas de doute, il convient donc de se renseigner au préalable auprès de la commune sur les règles et les sanctions locales. Les contrevenants s’exposent à des amendes pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros.

 

Corentin
Corentin
Je suis passionné par tout ce qui concerne l'innovation, la durabilité et la mobilité future. Ma carrière dans l'industrie automobile a débuté en tant que journaliste automobile et propriétaire/rédacteur en chef d'un magazine en ligne.
RELATED ARTICLES

Most Popular